L’histoire du Baccarat

Retrouver l’origine exacte du Baccarat n’est pas une chose aisée dans la mesure où sa création remonte au Moyen-Âge. D’ailleurs, bon nombre de spécialistes ne parviennent pas à s’accorder quant aux prémices de ce jeu. Décryptage sur l’histoire d’un jeu datant de plusieurs siècles qui est encore joué à l’heure actuelle.

Un lien avec le Black-Jack

Selon divers experts, le Baccarat aurait un lien de parenté avec le vingt-et-un, prédécesseur du Black-Jack. Là où, dans ce dernier, le joueur doit avoir une meilleure main que celle du dealer, tout en s’assurant qu’elle reste inférieure à 21 ; le Baccarat se distingue par l’obligation de parier entre son propre jeu ou la main du croupier. Le joueur remporte la partie dès lors qu’il choisit la main la plus proche de 9. En dépit de cette différence subtile au niveau des règles, ces deux jeux ont un fonctionnement quasiment similaire qui suggère une origine en commun.

Un jeu tout droit venu d’Italie

Toutefois, certains spécialistes estiment que ce jeu provient d’Italie. Une légende attribue la genèse du Baccarat à Felix Falguierein. Ce célèbre joueur italien s’est inspiré d’un rituel d’origine étrusque, plus communément appelé « rituel des 9 ». Il concernait les jeunes filles vierges qui souhaitaient savoir si elles allaient devenir prêtresse, si elles allaient vivre avec les leurs ou si elles risquaient de mourir noyées dans les mers. Ce rituel rappelle les mises et les paris dans l’avenir si propres au Baccarat et apparaît, d’après certains, comme la preuve irréfutable de l’origine italienne de ce jeu. Par la suite, le « rituel des 9 » subit plusieurs modifications et abandonne son caractère spirituel au profit d’un aspect plus ludique ; le Baccarat est né.

L’expansion européenne

Le roi Charles VIII aurait contribué à l’expansion du jeu en Europe après ses nombreux voyages en Italie. Pratiqué d’abord par la haute aristocratie française, il reste cantonné aux abords de la Cour Royale sous le nom de « Chemin de Fer ». Son arrivée en Grande-Bretagne lui vaudra une nouvelle appellation et un changement de règles : le Chemin de Fer devient le Baccarat Européen dans les années 1800. Cette variante sera exportée outre-Atlantique et va bientôt rencontrer le succès qu’on lui connaît.

L’ascension fulgurante

Dès son arrivée aux Etats-Unis, le jeu a un impact majeur et va marquer de nombreux joueurs qui se détournent des jeux prisés à l’époque pour le Baccarat. Encore joué clandestinement, il mettra plusieurs décennies avant d’être autorisé par les casinos américains. Les célèbres casinos du Strip dans le Névada tardent donc à proposer ce jeu aux clients et attendent plusieurs décennies avant de le mettre en place. À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le jeu devient extrêmement populaire et les casinos du monde entier se mettent à le proposer.