PlayStore bientôt ouvert aux applications de jeux d’argent en ligne dans 15 pays

Application de jeux d'argent sur Playstore

PlayStore est une application de Google qui permet de télécharger d’autres applications sur Android. Néanmoins les législations de chaque pays peuvent faire interdire le téléchargement de certaines. C’est le cas dans certains pays pour les applis de casino en ligne. Cependant, Google a annoncé ces applications seront dorénavant téléchargeables dans 15 nouveaux pays. Voyons donc les modalités de cette ouverture.

Un point sur la situation actuelle

Actuellement seuls les Britanniques, les Irlandais et les Français peuvent télécharger ce genre d’applications. Les Brésiliens quant à eux, doivent se contenter des applications hippiques et de loteries.

Google a donc annoncé que le Playstore, qui est la plateforme de téléchargement pour Android, va s’ouvrir à 15 nouveaux pays. Ce changement est majeur pour Google mais aussi pour les pays sur lesquels les applications de jeux d’argent et de hasard seront disponibles.

Chaque application devra passer un robuste processus de sélection.

Le marché des jeux en ligne est en plein essor depuis ces dernières années et surtout depuis ces derniers mois. D’un point de vue économique, cela crée de nombreuses opportunités pour les entreprises mais aussi pour les états.

D’un point de vue financier, nous pouvons établir la conjonction suivante. Étant un marché en croissance, il est donc intéressant pour Google d’étendre ce dernier à d’autres pays, notamment aux États-Unis.

C’est donc en matière de législation que l’un des géants membre des GAFAM a dû ouvrir des négociations qui ont donné naissance à cette ouverture. Cette dernière sera effective à partir du 1er Mars 2021.

Application de jeux d'argent sur playstore

Les 15 nouveaux pays et leur législation

C’est à partir du 1er Mars 2021 que cette décision rentrera en vigueur dans les 15 pays suivants : États-Unis, Canada, Belgique, Allemand, Australie, Danemark, Finlande, Japon, Nouvelle-Zélande, Norvège, Mexique, Suède, Espagne, Colombie et Roumanie.

Les législations divergent selon les pays c’est pourquoi nous ne citerons que quelques exemples concernant les restrictions en rapport avec cette ouverture de marché.

Aux États-Unis, Playstore devra se conformer aux réglementations de chaque État étant donné que le pays est un État fédéral. En d’autres termes :

  • Les applications de paris sportifs ne seront autorisées que dans les États où les paris sont légaux ;
  • Les jeux de casino seront limités au Delaware, Pennsylvanie et au new Jersey ;
  • Les applications spécifiques au poker ne seront autorisées qu’au Nevada.

De l’autre côté de l’Atlantique, en Allemagne par exemple, seules les applis de loterie et de paris sportifs seront autorisées. Une décision pour le moins étrange étant donné que le poker et les machines à sous en ligne soient légaux.

Il apparait donc très clairement que chaque application devra passer un robuste processus de sélection pour respecter la législation de chaque pays. Au vu de cette ouverture et des vecteurs économiques du marché des jeux d’argent en ligne, la conjecture comme quoi cette ouverture n’est qu’un début est plausible. À suivre.